Promotion : quelques astuces éprouvées



Tant qu'on n'est pas devenu Musso, pas moyen d'y couper : il faut mettre la main à la pâte.

Des milliers de livres jaillissent du néant chaque année, et votre éditeur seul ne parviendra pas à vous faire sortir du lot, car chaque promotion doit être faite en fonction du produit. La littérature n'échappe pas à la règle du marketing, loin de là.

Or, qui mieux que vous connaît les particularités de votre œuvre ? Qui mieux que vous, peut développer un système de communication adapté, sur mesure, pour aider votre roman à rencontrer son public ?

Cela fait partie des tâches de l'écrivain encore inconnu. Le nier revient à déclarer forfait.

On trouve partout sur le net, des "conseils" payants, des "recettes" payantes, que bien des auteurs se laissent aller à acquérir... Personnellement, j'ai toujours refusé de tomber dans ce piège, à fortiori lorsque ces propositions émanent de personnes dont les livres restent aussi invisibles que le mien ! Commencez toujours par vérifier ce point.


Je vous livre ici quelques trucs et astuces absolument gratuits que j'ai expérimentés et qui ont démontré leur efficacité :
 

  • Votre livre doit être chroniqué ! Le plus possible. Deux solutions se présentent à vous. La première : recherchez sur Internet les meilleurs blogs littéraires, les plus consultés, les plus lus (il y a des classements), et vérifiez si votre roman pourrait coller aux goûts du bloggeur. La seconde : utilisez LinkedIn et/ou Viadeo. Si vous n'êtes pas inscrit, faites-le ! Ces réseaux professionnels sont perçus comme très sérieux par leurs membres, et ils m'ont permis de me mettre en contact direct avec des chroniqueurs littéraires réputés. Par ailleurs, ces réseaux proposent de nombreux groupes dans lesquels vous pouvez intervenir, parler de vous, de vos œuvres, bref : montrer que vous existez !
  • Votre livre doit être vu ! Même s'il est minime ou ponctuel, allouez un budget à des publicités sur Facebook et Google Adwords. Je suis moi-même extrêmement limitée financièrement, mais dès que je peux mettre 10 euros dans un petit coup de pouce, je le fais. A la longue, votre couverture de livre finira par marquer l’œil, et les quelques mots vendeurs et percutants qui l'accompagnent, feront leur chemin.
  • Demandez à vos amis les plus proches de laisser des commentaires sur les plateformes les plus connues : Amazon, Kobo, Fnac, Booknode, Livraddict, Babelio, etc... Un livre noté et commenté aura toujours plus de chances de se faire remarquer que celui qui semble n'intéresser personne ! Pour allumer un feu, il faut bien une mèche.
  • Créez-vous un blog ou un site. Il doit devenir votre support privilégié de promotion, de communication, parce que c'est par lui que passe votre identité, et le lien que vous pourrez créer avec vos lecteurs. C'est par lui que vous pourrez vous ancrer dans le paysage pour qu'on vous y trouve, qu'on vous y voit. Sans cette vitrine, vous resterez un sans domicile fixe, insaisissable, dont on ne sait rien et dont on ne soucie pas. Vous faites ce constat amer tous les jours dans la rue...


Voilà. Lorsque vous aurez fait tout ça, vous aurez alors "amorcé" la pompe.

Je ne dis pas que ce système vous propulsera dans les sphères du best-seller, mais ce qui est certain, c'est que si vous ne faites pas ce minimum, votre œuvre restera bloquée dans les profondeurs de l'Océan. En installant ces paliers sur le chemin de votre livre, vous l'aiderez doucement à remonter.

Bonne Odyssée amis de l'encre, et n'oubliez pas que "les tempêtes ont une utilité : elles nous apprennent à naviguer".

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau